Image Image Image Image Image Image Image Image Image

15 janv.

Par

No Comments

Test de la UNO 100 en Allemagne

15 janvier 2019 | Par | No Comments

Hans a décidé de tester la remorque Aevon UNO 100 après l’avoir découverte à l’Eurobike 2018.

remorque à vélo

« Cette année à l’Eurobike, j’ai découvert le stand Aevon. Leurs remorques à vélos sont faites pour les single-tracks, contrairement aux remorques qu’on a l’habitude de voir. J’ai décidé de tester la UNO 100, le modèle low-cost de la gamme. Elle est en aluminium et prévu pour un usage sur route.

Lorsque vous recevez votre remorque vous devez installer le timon (qui relie la remorque au vélo) ainsi que la roue arrière et son garde-boue. C’est fait en quelques minutes. Je recommande l’option de l’attache-rapide pour l’attelage, elle permet d’atteler et dételer rapidement la remorque sans avoir besoin d’outils. Si vous partez pour de longs périples, je pense que c’est indispensable.

Je suis d’abord parti pour une balade d’une quinzaine de kilomètres autour de chez moi en Allemagne. J’ai tout de suite pris une côte de 4km avec un pourcentage de 7% et j’ai été agréablement surpris. On ne sent pas vraiment la remorque derrière soi (mis à part son poids en côte.)

voyage à vélo
J’ai ensuite testé la UNO 100 dans le cadre d’un usage quotidien, chargée, pour faire mes courses et pour mes sorties chaque jour. J’ai testé les pistes cyclables que je parcourais d’habitude. Le vrai challenge est le même que pour n’importe quel cycliste régulier : c’est de partager la route avec les autres usagers. Lorsque vous êtes équipé d’une remorque vous devez garder en tête que votre équipage est plus long que d’habitude, surtout lorsque vous prenez un virage.

Ma conclusion : la UNO 100 est agréable à utiliser. Vous devez juste vous habituer à cet équipage et adapter votre façon de faire du vélo. »

Envoyer un commentaire