Image Image Image Image Image Image Image Image Image

04 mai

Par

No Comments

Retrouvailles, Nouvelle-Zélande : direction Waiheke

4 mai 2017 | Par | No Comments

Nous retrouvons Cyril et Elodie dans leur voyage à travers à la Nouvelle-Zélande, en route pour Wellington, la capitale puis plus loin l’île de Waiheke.

voyage à velo

« Après avoir parcouru l’île du Sud, voici le moment de prendre un ferry depuis Picton afin de rejoindre la capitale de la Nouvelle-Zélande, Wellington !

La traversée en ferry de 3h est, par ailleurs, superbe ! Le ferry nous emmène parmi les « sounds » ou « petit fjords » et on y voit de superbes paysages avec des contrastes magnifiques (on a été chanceux de pouvoir l’effectuer par très beau temps). On a même pu y voir les dauphins en milieu naturel qui jouaient dans les vagues du bateau : le dauphin Hector (le plus petit au monde) et le dauphin commun. »

L’efferverscence de la capitale contraste avec l’île presque inhabitée que le couple vient de traverser. Ils rencontrent cependant très peu de véhicules.

Après la visite de la capitale (25mn à pied pour parcourir la ville d’un bout à l’autre), le couple a fait route vers le nord de l’île en longeant la ‘Hut River Trail‘ qu’ils remonteront jusqu’à la source.

Ce trail est une ancienne voie de chemin de fer.
remorque à velo aevon

« Seule une section du trail est plus typée VTT suite à l’effondrement d’un pont et où il a fallu passer dans une gorge et à travers une rivière. Notre remorque à vélo AEVON se montre tout à fait à la hauteur de nos attentes. Gravier, sable, terre, macadam, elle nous suit sans bouger d’un poil ! On ne doit quasiment jamais se poser la question d’une éventuelle incompatibilité avec les routes empruntées.  »

Puis Cyril et Elodie ont continué leur route direction Whanganui avec une vue magnifique sur les volcans. Malheureusement le temps n’a pas permis d’aller fouler le sol des volcans, peut-être une prochaine fois.

Du coté de Turangi, des spas offrent de prendre un bain chaud venant de source naturelle. Puis de Turangi à Taupo, 55km de vélo offrent une vue imprenable sur le lac Taupo, le plus grand du pays.

« Arrivés à la ville de Rotorua, une forte odeur de pourri se fait sentir. En effet, la ville est construite sur une gisement de souffre dont la mise à l’air s’effectue via des trous un peu partout dans la ville. C’est aussi pour cela que le lac de Rotorua est de couleur jaune à certains endroits. La ville est aussi réputée pour sa forte population de tribus Maori. Attention, ici les tribus se fondent dans le paysage, ils vivent comme n’importe qui d’autre. Du coup, pas évident de savoir si l’on en a croisé ou pas. Seuls certains tatouages sur le visage trahissent le rang occupé par la personne dans sa propre tribu. »

remorque velo

Cyril et Elodie ont ensuite repris le ferry, direction l’île de Waiheke, connue pour ses vignobles et mesurant seulement 15km de long pour 3km de large maximum

Le couple profite de ses derniers jours sur place avant de décoller pour Adelaïde en Australie où nous les retrouverons très bientôt !

Envoyer un commentaire