Image Image Image Image Image Image Image Image Image

03 mai

Par

No Comments

Je pars en voyage à vélo

3 mai 2018 | Par | No Comments

A quel moment, pourquoi se décide-t-on de partir en voyage à vélo autour du monde ? Amédée nous raconte son expérience.

« Suite a un talon cassé il y a quelques années, je me suis mis au vélo pour ne plus subir de chocs répétés et continuer à prendre plaisir à faire du sport. J’habite la belle région du Var qui est particulièrement bien adaptée pour le VTT.
Au bout de quelques temps, j’ai décidé de voyager à vélo, de quitter boulot et maison. L’option remorque m’a parue la mieux adaptée pour cette activité. J’ai donc scruté l’ensemble des sites internet et divers forums pour finalement déduire qu’une remorque Aevon serait l’idéal.
J’ai acheté une KIT L80 et je vais faire un voyage du Var jusqu’à la région Angevine dans le Nord Ouest où se situe ma famille.

Pourquoi une KIT L80 ? Car je n’ai encore aucune idée de l’énergie et la puissance que je devrais mettre pour tracter du poids et faire des efforts répétés. Je compte faire environ 100km par jour et il y a environ 1200km par les chemins annexes. Je vais passer par la côte méditerranéenne, puis par le canal du midi, longer l’océan et finir le long de ce magnifique fleuve « la Loire ».

Après un bon déjeuner de sushis chez mon ami Gauthier à Brignoles, c’est le grand départ. J’ai testé la remorque avec mon nouveau VTT semi rigide et mis des pneus plus typés route puis me voilà parti pour Marseille pour ma première étape chez Thomas, un ami qui n’aime pas trop l’effort à vélo ;-) . Après 76km et 700m de dénivelé positif, je suis heureux de m’arrêter, de me pauser et me ravitailler. Les sensations sont bonnes, la remorque ne bouge pas, même dans les descentes a 60km/h, tout est parfait.

Mon départ de Brignoles :

voyage à vélo

J’ai choisi pour ce voyage une tente suspendue :
remorque à vélo

Magnifique vue à mon arrivée à Marseille :
voyage

Envoyer un commentaire